• Coralie Casanova

Aménager un intérieur naturel et responsable

Dernière mise à jour : 30 avr. 2020


Bonjour à tous,


Tout d'abord un grand merci de nous suivre en ce début de printemps ! Aujourd'hui, et à l'occasion de ce tout premier article, j’ai choisi de vous parler d’un sujet central dans les projets du studio : l'architecture d'intérieur naturelle et responsable. Avec cet article, mon idée est de vous partager quelques clés, afin que vous aussi puissiez vous saisir de cette démarche dans vos projets d'aménagements. Après vous avoir décrit le mindset à adopter et donner la grille de lecture pour des choix naturels et responsable, vous découvrirez des tip's concrets pour l'appliquer au quotidien à votre intérieur. Je vous souhaite une très bonne lecture !




Vous faire du bien !

Pour commencer, une approche saine et responsable de l’aménagement intérieur c’est d’abord un état d’esprit : Chaque choix que vous prenez doit vous faire du bien ! Du choix de la peinture, sa couleur et sa composition, en passant par les objets de décoration ou même l’orientation de votre bureau, chacun de ces choix doit impérativement vous faire du bien. Et par « vous faire du bien » j’entends vous procurer du plaisir, une émotion agréable, mais aussi et surtout être bon pour votre santé. Ce motto simple va vous aider à avoir la bonne grille de lecture pour faire vos choix.




Une démarche naturelle et responsable

Pour ancrer sa démarche dans une approche naturelle et durable, trois thématiques doivent être au cœur de vos préoccupations : Les ressources, la dimension local et le cycle de vie. Je les appelle les curseurs de l’éco-conception, car selon vos besoins, vos attentes et votre éthique, vous allez pousser plus ou moins loin, l’un ou l’autre.



Les ressources tout d’abord, l’idée est d’utiliser des matériaux/produits dans une optique d’amélioration de la qualité de l’environnement. On entend ici environnement au sens micro, en parlant de votre environnement quotidien, l’air que vous respirez notamment, mais aussi macro au sens de la planète, du milieu dans lequel vous vous trouvez. Des matières bio-sourcées (c’est à dire issues de ressources naturelles et renouvelables) comme le bois, la paille ou la terre sont des matériaux intéressants, bons, beaux et sains. Attention toutefois à leur provenance ! Prendre en considération l’énergie nécessaire ou les déchets engendrés par la fabrication est également primordial. On privilégiera par exemple pour le bois, des essences qui poussent plus rapidement comme le hêtre ou le frêne, et issues de forêts gérées de façon responsable. Pour vous y retrouver différents écolabels concernant divers matériaux ont été mis en place.

Toujours concernant les ressources, attention aux additifs ! Colles, solvants utilisés dans les procédés de fabrication de matériaux et produits finis sont nocifs pour votre santé et polluent l’air de façon insidieuse. Si vous acheter du neuf, préférez, les matières le moins transformées possible. En ce qui concerne les achats de seconde mains ou matériaux de réemploi, il est intéressant de noter qu’ils rejettent beaucoup moins voir plus du tout de composés volatiles, déjà libérés au cours de leur première vie.


Le deuxième curseur, la dimension locale. Levier majeur de l’approche responsable, penser local signifie prendre en compte les caractéristiques du milieu dans lequel vous vivez pour faire vos choix. Par exemple, privilégier l’achat d’objets auprès d’artisans que vous visitez plutôt que des objets de grande consommation fabriqués à l’autre bout de la planète, dans des conditions souvent désastreuses. Dans l’aménagement aussi, c’est prendre en considération le climat sous lequel vous êtes, l’ensoleillement de votre appartement pour optimiser de la façon la plus agréable possible votre espace de vie. La démarche locale rejoint aussi le choix des ressources que vous utiliserez, par exemple pour rénover votre maison. Chaque lieu, région nous offre des ressources naturelles particulières, spécifiques et leur utilisation, en plus de réduire l’empreinte carbone du transport, offre souvent les meilleures solutions en réponse aux besoins du climat local. Dans la conception des habitations contemporaines on néglige presque systématiquement la ressource “climatique” du lieu dans lequel se trouve votre habitat. Pourtant la simple orientation de votre maison peut permettre de profiter un maximum de ce que nous offre l’environnement local, diminuer les besoins en énergie et bénéficier d’un confort sain. On parle ici d’architecture ou construction micro-climatique. C’est un de mes centres d'intérêts qui guide la pratique du studio, je ne vais pas le développer ici mais ce sera l’occasion d’un prochain article..


Enfin, le troisième curseur concerne le cycle de vie. Lorsque vous vous engagez dans un projet de rénovation, aménagement, création de mobilier ou d’objet sur-mesure responsable, vous devez toujours penser au cycle complet de vie de celui-ci. C’est à dire, considérer le projet dans son ensemble et non juste sa finalité (le résultat souhaité). Anticiper « l’après » comme on prépare « l’avant ». Dans la construction c’est penser la flexibilité d’une maison, son adaptabilité pour évoluer avec les pratiques de vie, mais aussi le recyclage des éléments utilisés si on devait un jour la détruire. En Île de France, c’est même à l’échelle de la rénovation urbaine que le collectif Bellastock a décidé d’agir, en lançant un grand projet de réemploi en partenariat avec les collectivités visant à récupérer, trier et mettre à disposition des matériaux de construction de récupération.

A votre échelle plusieurs habitudes peuvent être prises pour aller dans ce sens. Par exemple faire de l’upcycling, chiner du mobilier, vendre le sien ou l’amener dans une ressourcerie plutôt que de le mettre à la déchèterie, ou encore utiliser des matériaux de seconde main pour vos projets DiY et petits aménagements. Dans cette mouvance, des nouveaux matériaux issues de ressources recyclés se développent et deviennent de plus en plus accessible (ce sera également l’objet d’un prochain article dédié).




Concrètement dans votre intérieur

Maintenant que vous avez la feuille de route pour vous lancer dans une démarche naturelle et responsable, ce dernier paragraphe est consacré à quelques exemples d’application sur les postes clés de votre projet d’aménagement ou de rénovation.



  • Les bonnes peintures. Pour un air intérieur sain il est d’abord important de faire attention au choix de ses peintures. En séchant et même après pendant plusieurs mois voir années, les peintures dégagent des composants organiques volatiles qui peuvent être dangereux pour la santé. Ainsi, choisissez plutôt des compositions avec un liant minéral ou végétal, un solvant à l’eau et des pigments liquides. Les marques Colibri, Pure&Paint ou encore Circouleur proposent de larges gammes de couleurs qui respectent ces engagements. Si vous le souhaitez, il est également très facile de la fabriquer soit-même avec de la farine, des pigments, de l’huile et du savon noir. Vous trouverez des infos pour réaliser cette recette sous le nom de peinture suédoise.


  • Isoler au naturel. Il existe une grande variété d’alternatives naturelles aux isolants en laines minérales, dont les effets sur la santé sont toujours sujet à débat. Selon le poste d’isolation vous pouvez utiliser de la laine de chanvre ou laine de lin, la ouate de cellulose ou encore le liège et la paille.


  • Revêtements beaux et bons. En compléments des peintures, pensez aux revêtements sols ou muraux comme la céramique, le liège, le bois, la pierre, le jonc de mer ou bien des peintures à la chaux. De même, pour l'entretien des boiseries, privilégiez les huiles naturelles plutôt que des vernis, ou alors pour une protection optimale des cires alimentaires comme la cire d’abeille.


  • Une décoration personnelle et intemporelle. Parce qu’une décoration hors des tendances c’est une décoration plus durable ! Piocher vos idées dans les différents univers qui vous inspirent et n'essayez pas plagier à l’identique des images d’intérieur tirées d’articles de magazines de déco. Pensez à vous entourer d’objets qui ont du sens pour vous, des objets chinés lors d’un beau dimanche de printemps, des souvenirs de voyage, une chaise ou un luminaire d’un designer dont vous êtes fan, des illustrations de jeunes artistes, des créations d'artisans.


  • Organiser l’espace en fonction de ces qualités, de vos besoins et de vos envies. Nous pensons systématiquement notre intérieur en fonction de schémas que nous connaissons : la cuisine, le salon, la chambre, alors qu’en déverrouillant ce cadre de vie établi nous pourrions profiter de toutes les potentialités de nos espaces de vie. Avant d’investir de façon automatique un lieu, faites la liste des points forts et points faibles de chaque espace, pour ensuite la confronter avec celle de vos envies de vie au quotidien. Cela pourrait donner par exemple : dans la liste des points fort “une pièce baigné de soleil en début de matinée”, qui raisonnerait avec l’envie “se réveiller avec le levée du soleil et prendre son petit déjeuner baigné par la lumière du matin”. Le match de ces deux observations vous guidera probablement à établir votre chambre agrémentée d’une table dans l’espace en question.


  • Des plantes bien choisies et au bon endroit. Savez-vous que la simple vue d’une plante réduit le stresse, augmente la sensation de bien-être et, selon les essences peut contribuer à l’assainissement de votre air intérieur ? Alors on n’hésites pas à cultiver son intérieur en faisant attention à ce que l’espace soit adapté à la plante. Pour cela, vous pouvez utiliser une méthode similaire à celle cité au dessus pour l’aménagement à savoir, liste des relevés de l’espace et besoins liés à la plante quz vous souhaitez adopter. Si vous n’avez pas d’idée, vous pouvez vous rendre chez un horticulteur ou votre fleuriste avec la liste des caractéristiques des espaces que vous souhaitez fleurir, et il vous conseillera les essences les plus adaptées.



J’espère que cet article à pu vous donner quelques clés pour vous aussi vous lancer dans un aménagement au naturel et responsable. N’hésitez pas à réagir ou me poser vos questions en commentaire.



Let’s grow !

Coralie


77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout